Arnaud Desjardins et le Lying         Dr Vittoz et Pleine Conscience

  Arnaud Desjardins,​ rencontre avec Swami Prajnanpad et la Pleine Conscience

En 1965, Arnaud Desjardins pense avoir besoin d’une voie analytique « dans le monde » et d’un maître parlant l’anglais (sans, donc, le truchement d’un traducteur) et se rend à Channa, près de Ranchi, au Bengale, avec la bénédiction de Mâ Ananda Moyî pour rencontrer Swami Prajnanpad, dont il a l’adresse depuis six ans.

Le premier entretien d'Arnaud Desjardins avec Swami Prajnanpad, appelé familièrement, dans le cercle de ses dsiciples, « Swâmiji », le marque profondément. Celui-ci enseigne la voie de l'Adhyatma yoga, adaptation de l'Advaïta Védanta. La plupart du temps, il donne les entretiens en position assise (« sittings ») et répond aux questions qui lui sont posées. Ayant étudié avec intérêt la psychanalyse, il pratique aussi une méthode de « mise au jour du subconscient » en position couchée, les « lyings ». En 1966, Swami Prajnanpad se rend en France à l’invitation de ses disciples français.

Le Dr Vittoz initié par un Maître Hindou, contemporain de Freud, est un des pionniers qui à introduit en occident les thérapies psychocorporelles, dont la Pleine Concience, par des exercices précis de réceptivité et de concentration, qu'il a transmis dans son livre : "Traitement des psychonévroses par la rééducation du contrôle cérébral" aux Editions Pierre Tequi.

 

http://www.amis-hauteville.fr/index_r.htm

 

Pixel : Michel Carayon

ID : 321377881538420