Lying    Pleine Conscience

      Consultations   Formations

40 ans d'expériences

 

 

Lying Pleine Conscience Consultations Formations

Pour un travail sur soi en profondeur et pour les pathologies physiques chroniques

 

Psychothérapie Naturopathie Coaching personnel

 

 Si après ou parallèlement à une analyse ou une psychothérapie vous souffrez encore de trop de difficultés d'être et de relation avec les autres, cela est dû à la force d'inertie et de répétition des émotions de vos mémoires. Emotions qui n'ont pas encore trouvées la voie de s'exprimer autrement que par nos somatisations et notre mal de vivre. Vous avez encore besoin de travailler sur les ressentis de votre histoire pour les intégrer et qu'ils cessent de vous agir.

 

 

 

 

Je me souviens de ce privilège d’avoir pu rencontrer en tête à tête Arnaud Desjardins il y a environ 40 ans de cela, je lui suis reconnaissant d’avoir pris le temps de m’écouter et grâce à son intervention d’avoir pu faire un travail en Lying avec Denise Desjardins qui ne recevait plus de nouvelles personnes.

Cela a été l’expérience la plus décisive quant à la voie que je devais suivre pour les années à venir si je voulais déraciner les émotions qui me conditionnaient encore malgré des années de thérapies continues.

Je suis aussi reconnaissant du plus profond de mon cœur envers Swami Prajnanpad, grâce à l’enseignement qu’il nous a transmis à travers Arnaud et Denise et leurs nombreux écrits pragmatiques qui permettent une mise en pratique dans notre quotidien pour évoluer, « devenir un meilleur être humain ».

Avec l’accord de Denise et avec le temps j’ai ajouté le Lying à mes autres approches plus classiques. Aujourd’hui c’est essentiellement cette approche psycho-spirituelle que j’utilise avec les patients et les thérapeutes qui souhaitent une supervision pour eux-mêmes et leur travail.

J’ai rassemblé dans le mot mémothérapie : www.memotherapie.net , la synthèse de méthodes psychologiques, de naturopathies, auxquelles j’ai été formé à travers un travail d’introspection, de formations durant plus de 40 ans..

Le Dr Vittoz initié par un Maître Hindou, contemporain de Freud, est un des pionniers qui à introduit en occident les thérapies psychocorporelles, dont la Pleine Conscience, par des exercices précis de réceptivité et de concentration, qu'il a transmis dans son livre : "Traitement des psychonévroses par la rééducation du contrôle cérébral" aux Editions Pierre Tequi.

 

Je n’en dirais pas plus, je laisse la parole à d’autres, conscient que chacun à la liberté de chercher et de trouver le chemin qui lui conviendra.

Michel Carayon

Tel : 06 14 90 43 08

Sur rdz : Drôme et vaucluse

 

Claire Marion

 

Tel : 06 87 82 28 07

Sur rdz : Marseille et Paris

 

Le Lying, une pratique du non-faire

Par Bernard Pernel, propos recueillis par E. Jung, C. Vaux & M. C.

Médecin-psychiatre ayant fait le parcours de l'analyse avec Lacan pendant plusieurs années, formé au travail de groupe avec Mme Ancelin, Paul Rebillot et Pierre Weil, Bernard Pernel participe avec quelques personnes à la fondation du premier ashram d'Arnaud Desjardin, en Auvergne il y a vingt ans.

Le lying a été conçu par Swami Prajnanpad. Ancien professeur d'université réfugié au Bengale; il accueillait pour des séjours d'un mois ou deux, quelques étudiants. Parmi eux, il y avait Arnaud et Denise Desjardin, ainsi que Frédéric Leboyer. Les entretiens qu'ils avaient ensemble s'appelaient des "sittings" tout bêtement parce qu'ils étaient assis.

Quand une émotion surgissait, le maître leurs pro- posait de s'allonger, et de là est née l'expression "lying" qui ne veut rien dire en soi. Techniquement, l'extrême simplicité empêche que l'on définisse le lying autrement que par une invitation à s'allonger, se relâcher dans l'expir, être là, présent et s'abandonner; ensuite, d'une manière plus nuancée, se laisser aller à la libre-association, non seulement celle des idées et des pensées mais aussi celle des sensations et de toute l'imagerie mentale : souvenirs, fantasmes, etc ; ne rien faire et accepter de rencontrer tout ce qui vient. Par exemple, je sens une tension dans mon corps, je l'accepte et j'en parle.

En même temps, apparaîtra peut-être le visage d'une personne rencontrée dans la rue, dans le métro ou ailleurs, qui m'a regardé d'une certaine manière. Je revois la scène et je n'aime pas ce regard. Je me sers de ces éléments comme support. Je les sens, les exprime et me laisse aller à tout ce qui vient.

C'est d'une simplicité enfantine mais cela n'est pas toujours aisé. Petit à petit, comme une ficelle que l'on tire à soi et qui attire une ficelle plus grosse, ces situations du présent attirent des sou- venirs d'enfance, des réminiscences, des impressions, qui à un moment donné, permettent de revivre des moments du passé avec une fraîcheur, une intensité extraordinaire.

Swami Prajnanpad disait "le lying, ce n'est pas se souvenir, c'est revivre intensément".

http://www.cles.com/enquetes/article/le-lying-une-pratique-du-non-faire